pilote de ligne

Aujourd'hui Tokyo, demain New York, Dakar la semaine prochaine... Le métier de pilote de ligne fascine. Mais ce professionnel du ciel doit garder les pieds sur terre : il est responsable de la vie de centaines de passagers.

  • Salaire débutant
    1800€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le pilote de ligne a la responsabilité d'assurer le transport, en avion, des passagers, ce qui exige un équilibre nerveux et physique à toute épreuve, mais également une grande présence d'esprit pour maîtriser les imprévus : brouillard, turbulences, espace aérien encombré, etc. Ce métier attire en raison des voyages lointains et des salaires, mais il est très fatigant : nuits blanches et décalages horaires sont au rendez-vous.

D'abord copilote pendant plusieurs années, le pilote de ligne peut accéder, avec l'expérience, au titre de commandant de bord. Il subit régulièrement des contrôles portant sur ses capacités physiques et psychomotrices. Il doit impérativement maîtriser l'anglais.

Exercer le métier de pilote de ligne, c'est aussi revenir régulièrement sur les bancs de l'école : stages de maintien des compétences, entraînements, changement de machines...

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le diplôme d'élève pilote de ligne de l'Enac (École nationale de l'aviation civile). La formation est accessible sur concours avec un bac + 1 scientifique. D'autres voies de formation sont possibles : les aéroclubs qui permettent d'acquérir, peu à peu, les brevets et licences obligatoires (une option coûteuse). Enfin la voie militaire, accessible sur concours avec le bac, qui implique de s'engager 10 ans dans l'armée de l'air.

* Prix hors frais de port