Grâce à son étude minutieuse en amont de la construction, le programmiste assiste le maître d'ouvrage, lui permettant d'éviter toute dérive ou contentieux plus tard. Coûts, recherche de contraintes, utilisation optimale... rien ne lui échappe.

  • Salaire débutant
    2400€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Intervenant avant même l'architecte, le programmiste évalue la faisabilité d'un projet de construction ou d'aménagement selon les coûts, les contraintes sociales et environnementales, l'utilisation des équipements... Il fait ainsi gagner du temps à l'architecte lors de la conception des plans, et au maître d'ouvrage.

Il est le garant d'un ouvrage de qualité qui répondra aux besoins des utilisateurs et aux différentes normes en vigueur, tout en respectant le budget fixé. En effet, celui-ci est souvent alourdi par des changements en cours de chantier, évitables grâce à sa préparation minutieuse, qui définit qui fait quoi, quand et comment. Il devient incontournable sur les projets du secteur public, et les promoteurs privés commencent aussi à le solliciter.

Il existe des formations spécifiques de programmiste, de niveau bac + 5, s'adressant en particulier aux architectes et aux urbanistes. Mais on peut également se spécialiser après une formation de technicien ou d'ingénieur dans le bâtiment, ou des études de géographie, d'ergonomie, de sociologie, etc. en obtenant une certification et/ou une qualification en programmation. Se renseigner auprès du Sypaa (Syndicat des programmistes en architecture et aménagement).