sous-officier/ère de l'armée de terre

Chargé de la formation et du commandement d'un groupe de soldats, le sous-officier de l'armée de terre peut être combattant, technicien, secrétaire ou comptable... Après le bac, il est formé à l'Ensoa (École nationale des sous-officiers d'active) et en sort sergent.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Appelé à mettre en oeuvre des moyens performants et complexes au combat, le sous-officier de l'armée de terre doit être très qualifié dans son domaine, quel qu'il soit : électronique, mécanique, télécommunications, gestion, logistique... Chargé de la maintenance des matériels militaires, par exemple, il est spécialiste des technologies de pointe (système de transmission, télémétrie laser, optronique...). Comme chef d'équipe réparation, il encadre les mécaniciens qui s'occupent des véhicules de l'armée. Et, grâce au chef d'escouade de ravitaillement, la nourriture ou les munitions arriveront à coup sûr au bon endroit dans les temps. Le sous-officier est aussi un combattant. Chef de char, de pièces d'artillerie, de groupe de tir de missile ou pilote d'hélicoptère, il commande un groupe d'hommes et les instruit. Il doit être pédagogue, afin d'intéresser les jeunes recrues, les former, et leur donner l'esprit d'équipe et le sens de la discipline. Il exerce au sein d'une unité de combat, d'un service ou d'un état-major.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Etre âgé de 17 ans et demi à 25 ans au plus, avoir le bac et réussir les épreuves de sélection. Ensuite, intégration à l'Ensoa (École nationale des sous-officiers d'active) de Saint-Maixent pour y suivre une première formation (8 mois) à la fois militaire et généraliste. Puis, 3 à 18 mois (36 mois pour les infirmiers) de formation, selon la spécialité choisie, dans une école de spécialité. À noter : pour intégrer les troupes de sous-officiers de montagne, il faut suivre une formation de 2 semaines à l'EMHM (École militaire de haute montagne) puis une formation de 2 mois à l'Ensoa, et, à nouveau, une formation de 12 mois à l'EMHM.

* Prix hors frais de port