technicien/ne d'exploitation de l'eau

Décantation, filtration, désinfection... Le technicien d'exploitation produit de l'eau potable à partir d'une nappe souterraine ou d'une rivière. Il veille au bon fonctionnement des systèmes de production et au traitement des eaux usées ou industrielles.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Je veux protéger la planète

Mes passions : l'écologie, le développement durable, la préservation des espèces animales, combattre les pollutions

Mes qualités : militant/e, engagé/e, créatif/ve, convaincant/e, sens du dialogue et de l'écoute

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Faire couler l'eau du robinet, rien de plus simple ? En réalité, pour qu'une eau parvienne aux habitations et soit potable, de nombreuses opérations complexes sont nécessaires : décantation, filtration, envoi de l'eau dans les canalisations… Professionnel de terrain et de laboratoire, le technicien d'exploitation de l'eau est garant de la qualité du circuit. Dans le bassin à truites de la station de traitement où il travaille, il vient, par exemple, de voir apparaître, grâce à un dispositif de surveillance, un changement dans le comportement des poissons. Une pollution serait-elle intervenue au cours de la nuit ? Des prélèvements seront effectués pour vérifier en laboratoire la composition chimique de l'eau du bassin.

Surveillance des canalisations, des branchements, des réservoirs ou des vannes, intervention immédiate en cas de modification importante du climat (orages, par exemple), encadrement des agents de la qualité de l'eau qui contrôlent les différentes machines de traitement : tout cela fait partie du travail quotidien de ce technicien. Un métier très complet, appelé à se développer, notamment dans le secteur du retraitement des eaux usées.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le BTSA gestion et maîtrise de l'eau, le BTS métiers de l'eau, ou encore un BTS ou un DUT des domaines de l'environnement, de la chimie, de la biochimie, de la biologie, du contrôle industriel ou de l'électrotechnique, éventuellement complété par une licence professionnelle (1 an).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port