Imprimer
Accueil Secteurs Fiches métier technicien / technicienne d'exploitation du réseau gaz

< Retour à la page précédente

Fiche métier

technicien / technicienne d'exploitation du réseau gaz

Assurer les branchements, la surveillance et l'entretien des canalisations qui acheminent le gaz dans toute la France, c'est le rôle du technicien d'exploitation du réseau gaz.

  • Niveau minimum d'accès : CAP ou équivalent
  • Salaire débutant : 1466 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Technicien/ne d'exploitation des ouvrages gaz,
    Technicien/ne d'intervention clientèle gaz
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Energies et extraction

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'aime bouger,
    Réparer, bricoler, j'adore ça

Le métier

Nature du travail

À l'affût des fuites

Le technicien d'exploitation du réseau gaz est présent lors de la mise en pression des réseaux et de la mise en service des branchements neufs. Il fait des tournées pour vérifier le fonctionnement des vannes, soupapes, clapets de sécurité... Ou pour rechercher d'éventuelles fuites et relever les informations des instruments de mesure.

Maintenir et mettre à jour

À l'aide de plans du réseau, de schémas des équipements ou des pièces... il révise régulièrement les matériels de compression, de filtrage, de détente et de comptage. Il entretient les filtres, graisse les vannes et réalise différents travaux de soudure, de mécanique ou de plomberie. Il met à jour les schémas d'exploitation, les cartographies, les fichiers informatisés ou les dossiers d'ouvrages.

Protéger les usagers

S'il intervient lors d'un incident, le technicien est responsable de la sécurité des personnes et des biens. Après avoir mis hors circuit la partie touchée par la panne, il répare ou remplace les pièces, puis remet l'installation en service. Les travaux plus importants sont confiés à une équipe de maintenance qui répare les pièces défectueuses en atelier. Il assure également toute une partie administrative, en particulier la mise à jour du fichier clientèle après chaque intervention.

Compétences requises

Acquis techniques essentiels

Ce professionnel possède de solides connaissances techniques et pratiques. Ces dernières lui permettent de manoeuvrer tous les appareils installés sur le réseau. De même, il se tient régulièrement au courant de l'évolution de la réglementation (française et européenne) liée aux installations et aux matériels utilisés.

Sang-froid et réactivité

Responsable, le technicien d'exploitation fait face à n'importe quel événement grave. Il prend les décisions qui s'imposent en un minimum de temps. Réflexion, rigueur et méthode sont des qualités indispensables pour exercer cette profession.

Ouvert aux autres

Parce qu'il entretient de nombreux contacts, le technicien d'exploitation doit faire preuve d'un véritable esprit d'équipe et savoir communiquer. Il possède également des qualités d'écoute et de conseil auprès de la clientèle.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

En action sur le terrain

Le technicien d'exploitation travaille en lien avec le technicien d'intervention. Il veille à préparer au mieux les interventions, et exerce le plus souvent sur les emplacements des équipements et des installations. Il opère au sein d'une équipe de 3 à 6 personnes, qui interviennent sur une zone géographique déterminée. Si les déplacements sont très fréquents, une partie du travail s'effectue cependant en atelier.

De nombreux contacts

Il est en relation régulière avec la clientèle de Gaz de France, les propriétaires ou les concessionnaires du sol, les services de sécurité locaux (pompiers, gendarmes, policiers) et les mairies. Les techniciens d'intervention et les chargés d'affaires font partie de ses contacts réguliers pour tout ce qui concerne les incidents, les projets et les services.

En 20 minutes top chrono !

Le technicien d'exploitation assure des permanences jour et nuit, car il est soumis au régime des astreintes. Il en existe 2 types : celles concernant les interventions pour de simples pannes et celles consécutives au déclenchement du plan d'urgence en cas d'accident. Joignable en dehors de ses heures de travail, il doit alors se rendre sur place en 20 min au maximum !

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir du Smic.

Source : non communiquée.

Intégrer le marché du travail

11 millions de clients

Comme son collègue le technicien d'intervention clientèle gaz, le technicien d'exploitation du réseau gaz est employé par GDF Suez (Gaz de France Suez) ou l'une de ses filiales. Avec près de 11 millions de clients, GDF Suez est un acteur majeur de l'énergie européenne. Sans cette entreprise, pas de production, de transport, de distribution ni de commercialisation du gaz, de l'électricité ou des services liés à ces énergies.

Débouchés assurés

Avec de nombreux départs à la retraite, GDF Suez veut recruter des jeunes dont un grand nombre de techniciens. Pour les personnes sans qualification, l'entreprise recrute en alternance. Son objectif : favoriser la professionnalisation et l'insertion des jeunes. Des contrats d'apprentissage ou de professionnalisation sont largement ouverts aux personnes de tous horizons (personnes handicapées, jeunes des quartiers sensibles...).

Accès au métier

Accès au métier

GrDF recrute des titulaires de bac + 2-3. Une formation interne vient compléter la professionnalisation des futurs techniciens d'exploitation.

Niveau CAP

  • CAP installateur thermique

Niveau bac

  • Bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques ; technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
  • Bac techno STI2D (développement durable) ; STL (sciences physiques et chimiques en laboratoire)

Niveau bac+2

  • DUT génie thermique et énergie, DUT mesures physiques
  • BTS CIRA

En savoir plus

Témoignages

Abdelkrim, technicien clientèle raccordement gaz à GrDF

Des activités variées

"Lorsque j'arrive le matin, je charge toutes les " courses " de la journée sur mon smartphone. Je m'occupe de 4 arrondissements de Paris. Ensuite, je prépare un plan du secteur ; je vérifie s'il y a des digicodes pour entrer dans les immeubles, s'il faut appeler les gens avant pour les prévenir de mon intervention. Et puis je prends la route. Je fais environ une quarantaine de kilomètres par jour et réalise 12 à 18 interventions. Elles sont variées. Il peut y avoir des rétablissements de gaz après un déménagement, pour le nouveau locataire. Mais aussi des poses de compteur ou des relevés de consommation... Ces opérations sont toujours accompagnées par une vérification rapide de l'installation gaz située en dehors du domicile du client. Et, après chaque passage, je rédige un compte rendu de ce que j'ai fait. Par exemple : gaz rétabli ce jour, avec tel niveau de consommation..."

(21/11/2016)

Ressources utiles

www.afgaz.fr

Association française du gaz (syndicat professionnel et centre de formation aux techniques gazières)

www.engie.com

ENGIE

Vient de paraître

Pour
les professionnels