visiteur/euse médical/e

Représentant de l'industrie pharmaceutique, le visiteur médical fait le lien avec les professionnels de santé amenés à prescrire des médicaments. Sa mission : informer ces derniers sur les produits dont il assure la promotion.

  • Salaire débutant
    1800€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Il sillonne en voiture toute une région. Pourtant, son lieu de travail est le cabinet médical ou dentaire, l'officine du pharmacien ou l'hôpital, car le visiteur médical fait du « porte-à-porte » auprès des prescripteurs : médecins, dentistes, vétérinaires ou pharmaciens. Il rencontre en moyenne 6 professionnels par jour et doit se plier à leurs horaires. Attaché commercial, le visiteur représente un ou plusieurs laboratoires pharmaceutiques. Son rôle est de promouvoir leurs produits et de les faire prescrire aux malades.

Avoir une bonne connaissance des médicaments, de leurs interactions et de leurs effets secondaires est impératif. Courroie de transmission entre les praticiens et les laboratoires, le visiteur est tenu de rédiger des comptes rendus réguliers qu'il transmet à son directeur régional. La concurrence est rude entre laboratoires : il faut savoir convaincre son interlocuteur sur tel médicament, plus ou moins « nocif » qu'un autre. La carte professionnelle, obligatoire pour exercer, est délivrée par le CPNVM (Comité professionnel national de la visite médicale) à la demande de l'employeur lors de la première embauche, et renouvelée chaque année à l'initiative de l'entreprise.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

1 an pour obtenir le DU (diplôme d'université) visiteur médical ; 3 ans pour une licence pro métiers de la promotion des produits de santé (1 an après un bac + 2). Le CPNVM (Comité professionnel national de la visite médicale) propose aussi des formations de 9 à 12 mois dans une quinzaine d'écoles privées.

* Prix hors frais de port