BMA Bijou option bijouterie
joaillerie

Durée de la formation :  2 ans
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État
Niveau terminal d'études :  Bac ou équivalent

Les brevets des métiers d'art

Les BMA se préparent en 2 ans après un CAP des métiers d'art, principalement par l'apprentissage. Les BMA forment des spécialistes en conception, réparation d'objets d'art (en joaillerie, reliure, verre,...

Objectifs de la formation

Le titulaire de ce BMA est un technicien d'art qualifié en bijouterie joaillerie, en sertissage ou en polissage, selon l'option choisie. À partir d'une commande donnée, il analyse la faisabilité d'une création en s'appuyant sur des esquisses et des croquis préalables. Il choisit les techniques de mise en œuvre et procède à la fabrication proprement dite. C'est lui qui veille à l'approvisionnement en matériaux et à la gestion des coûts de production. Les techniques acquises au sein de la formation lui permettent de réaliser tout type de bijou, allant de la pièce unique de haute joaillerie au bijou de mode. Il peut travailler dans un atelier de fabrication artisanale ou industrielle, dans un atelier de haute joaillerie, ou un atelier de bijouterie fantaisie.

L'enseignement professionnel porte sur les différents types de matériaux et de produits, l'outillage, les techniques et procédés du travail du métal, les arts appliqués et la représentation graphique, la gestion et les normes d'hygiène et de sécurité.

Dans l'option joaillerie, l'élève apprend à établir une fiche de fabrication. Il recherche le bon volume du bijou à l'aide de prototypes. Il maîtrise les techniques de mise en forme du métal (emboutissage, forgeage), les techniques de fabrication et de transformation (fonte à cire perdue, enlèvement de matière) et réalise des assemblages par soudage, collage ou démontables.

Accès à la formation

Accès possible aux candidats titulaires d'un CAP du même secteur professionnel ou de tout titre enregistré au niveau 3 (niveau CAP) dans le répertoire national des certifications professionnelles.

Exemples de formations requises :

Poursuites d'études

Exemple(s) de formation(s) :

Que deviennent les apprenants après cette formation ?

Pour l'apprentissage

54 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié du privé)

31 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

15 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, service civique, à l'étranger, indépendant, etc.)

Données issues du dispositif InserJeunes 2022. Consulter la documentation sur les données.

Où se former ?

OU

12 résultats