CAP Art et techniques
de la bijouterie-joaillerie option
bijouterie sertissage

Durée de la formation :  2 ans
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État

Les certificats d'aptitude professionnelle

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale. Il se prépare en 2 ans après la 3e, sous statut scolaire ou en apprentissage. En fonction du...

Objectifs de la formation

Le titulaire du CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie est capable d'exécuter en totalité un bijou, en métal précieux ou non. Il sait également transformer, réparer ou restaurer les pièces qui lui sont confiées. 

L'option sertissage forme plus spécifiquement aux techniques de réalisation d'un sertissage sans complexité, c'est-à-dire l'assemblage des différentes parties du bijou.

Les enseignements professionnels et technologiques permettent d'acquérir toutes les compétences nécessaires à la fabrication d'un bijou. Les élèves suivent un enseignement en histoire de l'art et en histoire du bijou. Ils sont formés à la connaissance des matériaux et de leurs propriétés : métaux communs ou précieux ; pierres précieuses, fines et ornementales ; matériaux décoratifs comme le bois, le corail ou la nacre.  La connaissance des pierres permet aux élèves de vérifier leur état et celui de leur support, afin d'évaluer leur compatibilité avec le travail demandé. Grâce aux enseignements d'arts appliqués et de représentation graphique, ils apprennent à lire un dessin en 3D et à réaliser un croquis ou un dessin technique. L'enseignement des techniques et procédés leur permet de concevoir une maquette ou un prototype simple, à identifier les différentes phases de fabrication, et à maîtriser la transformation du métal (fonte, sertissage, traitement thermique  ... ).

Enfin, ils apprennent à utiliser l'outillage et les machines permettant l'assemblage des différents matériaux et les gestes techniques utiles à leur futur métier comme la découpe, l'utilisation de l'échoppe et du burin, et l'ajustage propre au sertissage. Ils acquièrent à la fois les gestes manuels précis du métier d'art et le process intégrant de nouvelles technologies comme la conception assistée par ordinateur.

La formation intègre également des enseignements complémentaires sur le suivi de l'approvisionnement en matières d'oeuvre, l'ergonomie du poste de travail et sa conformité aux règles de sécurité, et le contrôle qualité des pièces réalisées.

Accès à la formation

Ce CAP est accessible directement après la 3e en 2 ans.

Poursuites d'études

Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre en 2 ans en BMA (brevet des métiers d'art).

Exemple(s) de formation(s) :

Que deviennent les apprenants après cette formation ?

Pour la voie scolaire

32 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

66 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

2 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Pour l'apprentissage

74 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

8 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

18 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Données issues du dispositif InserJeunes 2022. Consulter la documentation sur les données.

Où se former ?

OU

10 résultats