Disc-jockey

Loin des clichés du ou de la DJ qui se contente de donner le ton aux pistes de danse des discothèques, cet animateur musical ou cette animatrice musicale propose ses services pour créer une ambiance sur mesure, lors d'événements (anniversaire, enterrement de vie de jeune fille ou de jeune homme, soirées étudiantes ou de comités d'entreprise...) en diffusant des musiques variées... parfois de sa propre composition.
Niveau minimum d'accès :  sans diplôme
Statut :  Indépendant

Secteur professionnel : Arts du spectacle

Centres d'intérêt : J'aime bouger, J'aime organiser, gérer

Le métier

Martin Garrix, Marshmello, Nina Kraviz, Charlotte de Vitte, DJ Snake, David Guetta, Monica Kruse, Laurent Garnier... ces illustres disc-jockey (DJ) font danser des millions de fans sur toute la planète ! Exerçant le plus souvent avec le statut d'indépendant, le ou la DJ est avant tout un animateur musical ou une animatrice musicale qui sait créer une ambiance festive unique pour n'importe quelle manifestation : bal du 14 juillet au Trocadéro, mariage, soirée à thème dans un bar ou une discothèque, fête du Nouvel an, etc. Pour cela, il ou elle opère une sélection de titres (playlist) de différents genres musicaux (électro, funk, RnB, techno, house, rock, pop, etc.) qu'il diffuse via des platines en mixant des disques vinyles, par exemple. Il ou elle peut encore créer ses propres morceaux grâce à des logiciels spécifiques, à des samplers, à des boîtes à rythme... imprimant ainsi son style musical. Un public qui s'ennuie, qui n'ose pas s'agiter sur le dancefloor ? Le ou la DJ n'hésite pas à relancer l'ambiance en proposant des jeux musicaux ou d'autres surprises dont il ou elle a le secret ! Endurance, bonne hygiène de vie, oreille musicale, créativité et goût de la fête et des relations humaines sont indispensables pour enchaîner les soirées, en France ou à l'étranger... Les DJ peuvent se reconvertir en devenant techniciens son, mixeurs son, directeurs de discothèque, chargés de production dans une maison de disques, par exemple.

Les études

Après la 3e

L'UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein air) est le seul organisme en France à proposer un titre homologué (reconnu par l'État) d'animateur musical et scénique, de niveau bac. La formation, dispensée à Lyon, comprend, outres les techniques DJ et la connaissance des différents courants musicaux, des modules d'animation micro, lumière, MAO (musique assistée par ordinateur) et vidéo. La formation est accessible par contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ou, pour les salariés, par le biais d'un congé individuel de formation. Certains DJ sont passés par l'animation radio ; d'autres ont fait des stages en discothèque. Tous sont passionnés de musique, voire multi-instrumentistes.

bac + 2

Emploi et secteur