Éducateur canin / éducatrice canine

Ne pas tirer sur la laisse, rester assis, venir à l'appel, ne pas mordre... voici quelques-uns des comportements que l'éducateur canin inculque aux chiens non disciplinés.
Niveau minimum d'accès :  CAP ou équivalent
Salaire débutant :  1767 €
Statut :  Indépendant

Synonymes : Éducateur/trice de chiens

Métiers Associés : Éducateur/trice de chiens guides d'aveugles

Secteur professionnel : Agriculture

Centres d'intérêt : J'ai le sens du contact, J'aimerais travailler dehors, Je veux être utile aux autres, Je veux m'occuper d'animaux

Le métier

Éduquer l'animal

L'éducateur canin évalue la capacité de concentration du chien, teste son attention et lui apprend à répondre correctement à un ordre. Il peut, par exemple, lui apprendre à rester assis sans bouger, à se laisser manipuler sans crainte, à aller chercher un objet à la demande, à contrôler son agressivité en présence d'autres chiens etc.

Former le maître

Savoir communiquer avec son chien en lui adressant les bons signaux, ne s'improvise pas. L'éducateur canin forme également le maître à mieux comprendre son animal et à acquérir une autorité sur son chien. Pour cela, il observe d'abord le maître et son chien afin de mieux comprendre leur relation, puis indique au propriétaire du chien quelles sont les améliorations à apporter.

Transmettre le guidage

Certains éducateurs canins sont spécialisés : ils forment les chiens qui viendront assister les personnes en situation de handicap. Parmi eux, les éducateurs de chiens guides d'aveugles forment, pendant 6 à 10 mois, un animal à l'obéissance et aux techniques de guidage dans la rue : quadriller le déplacement, éviter les obstacles, comprendre les ordres de direction, s'arrêter devant un passage piéton... L'objectif est de le confier à l'issue à une personne déficiente visuelle qu'il aidera dans sa vie quotidienne.

Compétences requises

Pédagogie et psychologie

Souvent animé par une passion pour les chiens, l'éducateur doit aussi avoir un bon bagage technique. Il doit aussi se montrer pédagogue auprès de sa clientèle qu'il informe notamment sur les besoins des canidés (promenades, jeux, sociabilité avec d'autres chiens...) à respecter pour le bien-être de l'animal. Il doit aussi comprendre la relation qui unit un animal à son maître pour éventuellement corriger des travers de comportement chez l'animal.

Patience

Éduquer un chien ne se fait pas en une heure. Il faut généralement programmer plusieurs séances pour apprendre, tout en douceur, à un animal récalcitrant à mieux se comporter au sein d'un foyer ou lors de ses sorties à l'extérieur.

Bonne communication

Il est nécessaire d'avoir certaines aptitudes commerciales, en particulier pour les indépendants qui doivent se constituer une clientèle. Savoir organiser un cours collectif suppose aussi d'avoir un bon relationnel avec les personnes.

Où l'exercer ?

Le plus souvent indépendant

Ce métier est souvent exercé sous le statut d'indépendant, c'est-à-dire à son compte. L'éducateur canin doit alors se constituer une clientèle de particuliers. Pour augmenter les sources de revenus, il est possible de travailler avec toutes races de chiens et de diversifier les activités, en proposant, par exemple, pension canine, élevage, promenades, cours d'agility, sport canin.

Salarié d'une entreprise ou d'une association

Il existe quelques postes salariés dans les pensions pour chiens, les refuges, les animaleries ou encore au sein d'associations. Pour les éducateurs de chiens guides les places restent limitées : ainsi seuls 6 à 10 postes sont proposés chaque année par les associations de chiens guides d'aveugles.

Toujours sur le terrain

L'éducateur canin peut organiser des cours collectifs mais aussi se déplacer au domicile de ses clients, à la demande. Il évalue alors la situation du chien dans son environnement quotidien avant de proposer une formule adaptée : suivi personnalisé sur 2 ou 3 séances ou bien éducation sur un plus long terme. Les éducateurs de chiens guides se déplacent en ville quotidiennement pour apprendre aux chiens à s'orienter.

Les études

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP agricole métiers de l'agriculture, spécialité production animale ; le BPA travaux de l'élevage canin et félin ; le BP éducateur canin (préparé après un diplôme de niveau CAP).

Après le bac

2 ans pour préparer le titre d'éducateur de chiens guides d'aveugles.

CAP ou équivalent

bac ou équivalent

bac + 2

Emploi et secteur

Débuts difficiles

Les éducateurs canins, à leur compte pour la plupart, connaissent des débuts difficiles car ils doivent se faire connaître et constituer une clientèle. Pour cela, ils peuvent se mettre en relation avec les vétérinaires, les associations canines, les refuges, etc.

Diversification

La plupart des éducateurs canins ont des activités diversifiées : cela va des balades canines organisées avec plusieurs chiens au treibball : un sport canin utilisant de gros ballons. Certains professionnels interviennent également dans les écoles, les centres de loisirs, les animaleries.... pour des prestations ponctuelles. Ils expliquent notamment à des groupes d'enfants comment prévenir les risques de morsures.

Spécialisation

D'autres choisissent de se spécialiser, par exemple sur un type de chien particulier (chien de traîneau, chien de garde, etc.) pour lui apprendre des techniques particulières. Enfin, certains passent des certifications complémentaires pour augmenter leurs compétences, comme une certification de comportementaliste, par exemple.

Salaire du débutant

A partir du Smic pour un éducateur salarié d'une association de chiens guides d'aveugles. Côté éducateurs canins indépendants, le Smic n'est pas toujours atteint en début de carrière, le chiffre d'affaires évoluant ensuite selon la clientèle.