botaniste

Description et classement font partie des missions du botaniste. Ce professionnel de terrain et de laboratoire, spécialiste de la biologie végétale, étudie la cartographie botanique d'un lieu, la croissance et la reproduction des plantes.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Spécialiste du monde végétal, le botaniste associe contacts avec la nature et expériences en laboratoire. Pour récolter des espèces rares de gentianes qui entreront dans la composition de médicaments, pour constater les ravages d'une pollution chimique sur les arbres d'une forêt, ou pour faire l'inventaire botanique d'une région, le botaniste se déplace sur le terrain. Avant de partir, il se prépare en recueillant des informations sur le lieu d'exploration ou sur les espèces étudiées. De retour au labo, il analyse les échantillons récoltés, constitue les herbiers, décrit et classe les plantes. Il procède aussi à des mises en jardin ou en serre. Le botaniste peut mettre en évidence la progression d'une pollution en constatant la disparition d'une espèce. Qualités d'observation et amour de la nature sont indispensables.

Les débouchés sont rares : quelques postes par an dans certains organismes de recherche, au Muséum national d'histoire naturelle ou dans les conservatoires botaniques nationaux. Dans le privé, quelques emplois dans les laboratoires pharmaceutiques et les bureaux d'études en environnement. Une formation universitaire longue en biologie est demandée.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans pour obtenir un diplôme d'ingénieur agronome ou un master en biologie ; mais le doctorat (8 ans) est recommandé.

* Prix hors frais de port