conducteur/trice de machines agricoles

Tracteur, charrue, ensileuse, moissonneuse-batteuse ou épandeur, autant d'engins pilotés par le conducteur de machines agricoles pour le compte d'un exploitant. Au volant de machines de plus en plus sophistiquées, il gère aussi l'entretien courant.

  • Salaire débutant
    1498€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, épandeur d'engrais, pulvérisateur : le conducteur de machines agricoles connaît toutes ces machines sur le bout des doigts. Il sait les piloter, bien sûr, les programmer, puisque la plupart ont désormais des commandes numériques, et faire l'entretien courant. À la demande d'un agriculteur, il effectue les labours, les traitements ou la récolte au rythme des saisons. Pendant les moissons ou lors des semis, il fait beaucoup d'heures. L'hiver, période plus calme, il effectue l'entretien des matériels.

Ce métier requiert des compétences en mécanique, soudure, électronique, informatique, sans oublier des connaissances en agriculture, élevage ou travaux forestiers, selon son poste. Il peut s'exercer au sein d'une exploitation, mais plus souvent dans une entreprise de travaux agricoles ou une coopérative d'utilisation de matériel agricole (Cuma).

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP agricole métiers de l'agriculture ou le CAP maintenance des matériels, option A matériels agricoles ; 3 ans pour le bac pro agroéquipement ou maintenance des matériels, option A matériels agricoles.

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTSA génie des équipements agricoles ou le BTS techniques et services en matériels agricoles.

* Prix hors frais de port