conseiller/ère en environnement

Les missions du conseiller en environnement sont entièrement tournées vers l'amélioration du cadre de vie et le développement durable : gestion de nouveaux sites industriels, assainissement des rivières, protection des arbres...

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Protéger une rivière de la pollution, planifier l'installation d'une industrie dans une banlieue, améliorer le ramassage des ordures dans une ville, sensibiliser le public aux risques liés au bruit, interdire l'affichage sauvage sur les arbres d'une commune : les missions du conseiller en environnement (ou écoconseiller) sont diverses et variées.

Généraliste avant tout, mais aussi scientifique et technicien, il apporte des solutions concrètes à des problèmes précis. Il travaille pour les collectivités territoriales, les entreprises industrielles, en bureau d'études, etc. Spécialiste de la communication, il sait écouter et convaincre, se montrer disponible et mobile. Le métier a de l'avenir car les problèmes liés à l'environnement ne cessent de prendre de l'importance. Mais les restrictions budgétaires ne permettent pas toujours d'embaucher autant que nécessaire.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

S'il existe des BTS/BTSA dans le domaine de l'environnement, le métier est souvent exercé par des titulaires de bac + 5 ou bac + 6.

5 ans pour obtenir un master ou un diplôme d'ingénieur dans les domaines de l'environnement, de la géographie, de l'agriculture, de l'agronomie..., éventuellement complété par un mastère spécialisé en management de l'environnement (1 an).

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

bac + 5
* Prix hors frais de port