Imprimer

< Retour à la page précédente

Fiche métier

pédologue

Spécialiste des sols, le pédologue intervient avant tout aménagement urbain ou agricole, afin d'établir un diagnostic et d'organiser fouilles et prélèvements, pour le compte d'un organisme de recherche, une collectivité ou un bureau d'études.

  • Niveau minimum d'accès : bac + 5
  • Salaire débutant : 2500 €
  • Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié
  • Synonymes : Ingénieur/e pédologue
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Environnement,
    Fonction publique,
    Recherche

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'ai le sens du contact,
    J'aime bouger,
    J'aime la nature,
    J'aime organiser, gérer,
    J'aimerais travailler dehors

Le métier

Nature du travail

Mesurer et analyser

Une part importante de l'activité du pédologue consiste à examiner les sols à l'aide de fouilles, de sondages, de mesures et de prélèvements. Il analyse ensuite ces " tranches pédologiques " afin de connaître l'état du sol en profondeur et l'impact qu'auront sur lui les aménagements envisagés (cultures, équipements urbains...) ou de déterminer si une friche industrielle peut être réaménagée. Il est amené à représenter ses travaux sous forme de cartes 2D ou 3D.

Planifier et coordonner

L'ingénieur pédologue coordonne une équipe de travail pluridisciplinaire et doit établir le budget de ses travaux de terrain comme de laboratoire.

Conseil et aide à la décision

Le pédologue est consulté par les industriels pour savoir si le terrain sur lequel ils souhaitent construire une usine est sans danger, et si cela ne risque pas d'entraîner des pollutions. De même, pour un agriculteur qui envisage de cultiver une terre (épandage...) ou des urbanistes qui veulent connaître la capacité d'un secteur à absorber la pluie, par exemple. À côté de ce travail de diagnostic qu'il effectue pour l'État, les collectivités territoriales, les urbanistes ou les sociétés agronomiques, le pédologue peut conseiller ou avertir sur d'éventuels problèmes de pollution agricole ou industrielle.

Compétences requises

Un scientifique spécialisé dans les sols

La pédologie, avec l'agrologie, est une des deux branches des sciences du sol. Le pédologue met donc en relation différentes disciplines telles que la chimie, la physique, la minéralogie... Il a une parfaite connaissance de la relation sol-plante et possède un solide bagage en biologie. Il maîtrise aussi la cartographie et la représentation en 2D et 3D, ce qui signifie une bonne connaissance des SIG (systèmes d'information géographiques).

Des qualités managériales

L'ingénieur pédologue doit être doté de bonnes capacités d'observation, d'analyse et de synthèse. Souvent responsable d'un service, il doit également être capable de gérer une équipe, de budgéter des travaux de terrain comme en laboratoire, de planifier des projets, etc. Rigueur et facilités rédactionnelles sont des plus indéniables pour ce métier scientifique.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Diversité d'employeurs

Ce professionnel exerce ses fonctions au sein d'organismes de recherche comme l'Inra (Institut national de la recherche agronomique), pour des bureaux d'études spécialisés en agriculture ou environnement, des cabinets d'urbanisme ou des collectivités.

Sur le terrain, au bureau ou au laboratoire

Le pédologue partage son temps entre le terrain (pour les prélèvements), le laboratoire (pour leur analyse), et le bureau (pour recouper les données obtenues, rédiger des rapports, établir des cartes en 2D ou 3D, etc).

Pédagogue et manager

Ce scientifique très spécialisé ne travaille pas seul. Chef d'équipe, il doit coordonner et animer des groupes de travail, en plus de l'encadrement et de la formation des membres de son service. Il doit en outre collaborer avec les différents professionnels impliqués dans le chantier dont il étudie les sols.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 2500 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

L'environnement en tête

Même si les volumes de recrutement de pédologues ne sont pas énormes, la nécessité de protéger les sols les rend de plus en plus indispensables. En effet, leurs travaux trouvent des applications dans de nombreux domaines tels que l'agriculture, l'horticulture, la sylviculture, l'hydrologie, la pollution des sols, l'archéologie, la construction, l'industrie minière...

Public ou privé

Les chambres d'agriculture ou l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) recrutent des pédologues. Dans le privé, ils peuvent se tourner vers les cabinets et bureaux d'études spécialisés en agriculture et en environnement. De grands groupes positionnés sur la protection et la dépollution des sols, tels que Veolia ou Suez, sont également à considérer.

Évoluer vers l'encadrement

Après quelques années d'expérience et en ayant démontré des qualités managériales, le pédologue peut prendre la direction d'un service d'organisme agricole, par exemple, ou celle d'un bureau d'études.

Accès au métier

Accès au métier

Le métier d'ingénieur pédologue est accessible avec un bac + 5 : master ou diplôme d'ingénieur.

Niveau bac + 5

  • Master en sciences de la vie, spécialité géologie appliquée ; sciences du sol ; sciences de la Terre, spécialité hydrogéologie et sols...
  • Diplôme d'ingénieur en agriculture, agronomie ou en techniques agricoles avec une spécialisation en pédologie

En savoir plus

Témoignages

Claudy, ingénieur de recherche en pédologie à l'Inra

Étudier l'état des sols et leur évolution

"L'observation sur le terrain d'un " profil pédologique " nous permet de décrire la succession des couches de sol, leur structure, leur texture, et de prélever des échantillons pour des analyses. On interprète ensuite les informations en faisant des allers-retours entre l'observation et les questions scientifiques. Á l'Inra, je coordonne un réseau de suivi de la qualité des sols en France et dans l'outre-mer. Le but est d'acquérir des données sur l'état des sols et de suivre leur évolution, par exemple leur teneur en pesticides. Le réseau comporte 2200 points échantillonnés tous les 15 ans. Je vais sur le terrain, mais je passe 80 % de mon temps sur ordinateur pour gérer le projet, organiser les campagnes, analyser et diffuser les données... Les enjeux de notre discipline sont énormes, car les sols sont au coeur de l'agriculture mondiale, la pollution de l'environnement ou le changement climatique. "

(22/01/2014)

Ressources utiles

www.inra.fr

Site de l'Institut national de la recherche agronomique : informations sur le secteur, offres d'emploi, etc.

www.vocasciences.fr

Découverte des parcours universitaires, des carrières et métiers scientifiques

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'environnement et du développement durable
collection Parcours, Onisep
parution 2015

Vient de paraître

Pour
les professionnels