rudologue

Le rudologue étudie le contenu de nos ordures, dresse des bilans concernant nos modes de production et de consommation, et propose des solutions pour prévenir l'augmentation des déchets ménagers ou industriels.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le rudologue étudie le contenu de nos ordures. Il dresse des bilans concernant nos modes de production et de consommation, et propose des solutions pour prévenir l'augmentation des déchets ménagers ou industriels. Déchets ménagers, hospitaliers, nucléaires... la rudologie a de beaux jours devant elle. Le rudologue effectue régulièrement des prélèvements de déchets et analyse en laboratoire les échantillons. Il définit les caractéristiques de chaque déchet et, après synthèse, communique ses données aux organismes responsables des collectes et des traitements. Il met ensuite en place des solutions : en amont de la production (moins produire pour moins jeter) et au niveau du traitement. Il favorise la valorisation : le réemploi (avec des emballages consignés, par exemple), la réutilisation (nouvel emploi pour un usage différent), le recyclage et l'utilisation des déchets comme source d'énergie. Le rudologue travaille dans l'industrie, en cabinet d'études ou encore au sein des collectivités territoriales.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Essentiellement bac + 5 : master dans les domaines de l'ingénierie des déchets, de la gestion des risques industriels, de la pollution atmosphérique, de la physique de l'environnement, de la microbiologie de l'environnement, de l'aménagement et de la gestion des déchets... Ou diplôme d'ingénieur en chimie, rudologie, génie des procédés, fluides et énergie... Voire un bac + 6 : mastère spécialisé en gestion, traitement et valorisation des déchets.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port