Les écoles d'ingénieurs

Écoles d'ingénieurs : et si vous
aviez le profil ?

Date de publication : 17 novembre 2023

Trop de jeunes n'osent pas candidater en école d'ingénieurs, pensant qu'ils n'ont pas le niveau, pas le profil ou que ce sont des études trop chères. Ces formations sont pourtant ouvertes aux bacheliers et bachelières motivés et des aides financières sont possibles. Alors pourquoi pas vous ?

Image d'illustration, crédit photo ci-après

Les écoles d'ingénieurs ont largement diversifié leurs profils de recrutement.

Vous n'êtes pas dans les premiers de votre classe

Vous pensez que les écoles d'ingénieurs sont réservées aux meilleurs élèves et qu'en ne faisant pas partie de votre tête de classe en terminale, vous n'avez pas le niveau ? Peut-être n'intégrerez-vous pas Polytechnique ou CentraleSupélec, mais sachez qu'avec une moyenne générale entre 12 et 14 et des résultats équilibrés, la réussite à un concours d'entrée en école d'ingénieurs ou à une prépa scientifique y conduisant est à votre portée.

Vous préparez un bac technologique

Vous imaginez que les écoles d'ingénieurs sont réservées aux bacheliers généraux ayant suivi des spécialités scientifiques ? Détrompez-vous ! La grande majorité des étudiants ingénieurs vient certes d'un bac général, mais les écoles, y compris les plus prestigieuses, réservent un petit nombre de places aux profils technologiques. Avec un bac STI2D, vous aurez accès à la majorité des écoles ; avec un bac STL ou STAV, vous serez plutôt préparés aux écoles en chimie, en agroalimentaire et en sciences du vivant. Prépas, admissions parallèles... plusieurs voies sont possibles.

Vous n'avez pas le financement

5 années d'études après le bac pour décrocher le diplôme : pour vous, c'est synonyme d'investissement financier au-dessus de vos moyens ? Pas nécessairement ! La majorité des écoles d'ingénieurs sont publiques avec, pour la plupart, des frais de scolarité de 601 € par an (à l’exception des écoles Centrale et de l’école des Mines de Nancy où les droits s’élèvent à 2 500 €). Dans les écoles privées, les frais d'inscription peuvent monter jusqu'à 10 000 € l'année. Dans tous les cas, des dispositifs d'aide sont mis en place pour les élèves qui rencontrent des difficultés financières.

Vous êtes une fille

Vous pensez que le métier d'ingénieur/ingénieure et les études qui y mènent correspondent davantage aux hommes et qu'ils y ont de meilleures chances de réussite ? Si les filles ne représentent que 30 % des diplômés d'écoles d'ingénieurs en 2022, elles totalisent 41 % des effectifs dans les formations scientifiques du supérieur toutes filières confondues et sont notamment majoritaires en sciences de la vie et en santé. Les filles ont donc tout à fait les capacités de réussir des études scientifiques de haut niveau. D'ailleurs, les mentalités évoluent : pour preuve, elles étaient moins de 20 % en écoles d'ingénieurs il y a une quinzaine d'années.