Bac pro conduite et gestion
des entreprises maritimes - pêche

Durée de la formation :  3 ans
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État

Les baccalauréats professionnels

Les baccalauréats professionnels se préparent en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro) en lycée professionnel. Le cursus commence par une classe de 2de pro commune à plusieurs...

Objectifs de la formation

À bord du navire de pêche, le titulaire du baccalauréat professionnel spécialité conduite et gestion des entreprises maritimes (CGEM) pêche est capable d'assurer la conduite, la sécurité et l'entretien des appareils. Il participe aux activités de pêche, de traitement et de conservation des captures. À terre, il assure la gestion d'armement à la pêche.

Ce marin possède des connaissances dans la maintenance de la coque et des apparaux, des équipements et engins de pêche. Il maîtrise les règles de stabilité afin d'utiliser son navire en toute sécurité. Il possède les compétences nécessaires pour participer ou assurer la responsabilité d'une entreprise maritime.

Ce marin pêcheur peut occuper des emplois d'encadrement ou de commandement à la pêche mais le métier varie considérablement en fonction de la taille du navire, de la technique de pêche utilisée (chalut, filet, drague, ligne...), de la durée d'absence du port (de 1 à 30 jours, voire davantage), des zones de pêche fréquentées (en vue des côtes ou au grand large), des espèces capturées et de la production visée (produits frais ou congelés, entiers ou filets, pour la vente au détail ou la transformation industrielle).

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPM pêche (facultatif pour les apprentis).

Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en 3 ans après la classe de 3e. Les élèves entrent en 2de professionnelle Métiers de la merpour préparer cette spécialité du bac pro.

L'accès est différent pour les élèves en apprentissage qui entrent directement dans cette spécialité de bac pro sans passer par une 2de pro "famille de métiers".

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Exemples de formations requises :

Poursuites d'études

La création du bac professionnel polyvalent poursuit un double objectif :

  • Répondre aux nouvelles exigences de progressivité des diplômes et des formations professionnelles favorisant la poursuite des études (BTS maritimes, École nationale supérieure maritime...).
  • Renforcer l'adéquation des formations avec les exigences internationales en matière de qualification pour garantir des brevets de qualité, gage d'employabilité des élèves à la sortie du lycée.

Ce bac professionnel débouche sur la vie active. La majorité des titulaires va s'embarquer sur un bateau de pêche. Mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études par l'accès à la filière B de formation d'officier de l'École nationale supérieure maritime ou de poursuivre des études en 2 ans en BTSM Pêche et gestion de l'environnement marin.

Exemple(s) de formation(s) :

Où se former ?

OU

12 résultats