Imprimer

Je serai un pro de la conduite

Publication : 17 septembre 2013

Passionné de deux-roues ou de belles voitures, vous n’avez qu’une hâte : passer le permis. Nombre de métiers vous permettront de conduire, pour transporter des marchandises ou des personnes, ou simplement pour vous déplacer.

conductrice de bus scolaire

À lire aussi

Sur Onisep.fr

Fiches secteur :

Conduire sur la route

Plutôt solitaire, vous avez envie de voir du pays ? Au volant de son camion, le routier avale des kilomètres pour transporter des marchandises, comme parfois le déménageur qui transporte meubles, appareils et cartons.

Vous préférez les petits trajets et le contact avec la clientèle ? En ville ou sur les routes, le conducteur de car, l’ambulancier et le chauffeur de taxi véhiculent des personnes en toute sécurité.

Vous aimez la vitesse ? Quelques pilotes s’entraînent sur les circuits avec pour seul objectif : gagner des courses.

D’autres professionnels passent du temps au volant, sans être des as de la conduite : commercial, infirmière, assistante sociale, pompier, gendarme… ils se déplacent chaque jour pour rencontrer des clients, effectuer des visites ou porter secours.

Pour quels profils ?

Route

  • Savoir conduire
  • Bonne acuité visuelle
  • Audition correcte
  • Sang-froid
  • Grande capacité d’attention
  • Bons réflexes

Être aux manettes d'un train

Vous aimez les chemins de fer, les gares, les aiguillages... Le métier de conducteur de train est fait pour vous.

Aux commandes d’un TGV ou d’un train Corail, il transporte des voyageurs et/ou des marchandises à travers le territoire, tout en admirant de beaux paysages.

Ce qui l’oblige parfois à dormir à l’hôtel avant de repartir vers sa gare d’origine.

Vous préférez les petits trajets, rester près de chez vous ? Métro et tramway vous permettront de rouler sur des rails dans un cadre urbain, à l’air libre ou sous terre.

Pour quels profils ?

Train

  • Esprit d’analyse, rigueur, méthode, maîtrise de soi, sens des responsabilités, capacités d’attention et d’anticipation, autonomie.
  • Aimer se déplacer souvent
  • Accepter d’être absent de chez soi pour les grandes lignes
  • Pouvoir rouler sans appréhension dans les tunnels ou sous terre.

Piloter un avion, un hélicoptère

Dès que vous entendez vrombir dans le ciel, vous levez les yeux pour voir l’appareil. Le métier de pilote d’avion recouvre des réalités différentes.

Dans les compagnies aériennes, le pilote de ligne transporte des voyageurs sur moyen ou long-courrier. Dans ce dernier cas, il fait escale et doit s’adapter au décalage horaire.

Dans l’armée de l’air ou dans la marine, le pilote d’avion ou d’hélicoptère est chargé de transporter des hommes, du matériel ou des marchandises. S’il se pose d’ordinaire sur une base aérienne ou un porte-avions, en temps de guerre, il doit atterrir sur des terrains difficiles d’accès et dangereux.

À bord d’un avion de combat, le pilote de chasse mène des opérations de surveillance, de reconnaissance et de destruction.

Pour quels profils ?

Avion, hélico

  • Avoir du sang-froid et de bons réflexes pour réagir en cas d’imprévu
  • Une excellente acuité visuelle
  • Formation technique de haut niveau, afin de contrôler les nombreux appareils du tableau de bord et synchroniser les multiples commandes.

Naviguer

Lorsque vous entendez la sirène d’un bateau qui quitte le port, vous rêvez d’abandonner la terre ferme pour de lointains horizons.

Le transport de marchandises vous permettra de naviguer et de voir du pays, sur la mer comme le capitaine de marine marchande ou le marin de commerce, sur les canaux et les fleuves comme le batelier.

À la barre de son voilier, le skipper accompagne des touristes en croisière, ou reconduit le bateau en cale à la demande d’un propriétaire.

Vous aimez les bateaux, mais pas forcément les voyages… Le métier de moniteur de voile permet de transmettre ses compétences à des groupes d’apprentis marins ; celui de pilote de port, de diriger en toute sécurité les manœuvres à l’entrée et à la sortie des ports.

Pour quels profils ?

Naviguer

  • Savoir naviguer
  • Connaître les techniques mais aussi la mer et ses dangers
  • Avoir une bonne condition physique et une grande résistance
  • Être pédagogue pour le moniteur.

Haut de page

Vient de paraître