Je veux faire respecter la loi

publication : 4 mai 2015
S'il y règne en maître, le droit ne se cantonne pas au palais de justice. L'environnement, la vie économique, la défense du territoire... la loi régit toutes les activités du pays. À vous de choisir votre spécialité !

INTRO Dossier

Défendre mes concitoyens

Schématiquement, l'une assure la sécurité quotidienne des citoyens, tandis que les 3 armées (terre, air, marine) sauvegardent le territoire.

Un policier peut exercer une activité liée à la sécurité civile (police de proximité ou brigade anti-criminalité), à l'investigation (police scientifique), à l'ordre public (RAID - Service de recherche, d'assistance, d'intervention et de dissuasion, GIPN - Groupe d'intervention de la Police nationale) ou encore être garde du corps.

Dans l'armée, officiers et sous-officiers exercent dans tous les secteurs : combat (pilote de chasse, démineur), sécurité (fusilier commando), logistique (cuisine, santé), informatique et télécommunications (détecteur anti-sous-marin, informaticien réseau).

Pour quels profils ?

Défendre

  • Niveaux d'études allant de la 3e à bac+8.
  • Les officiers de police judiciaire (lieutenant, commissaire, gendarme) ont souvent une formation en droit.
  • Les emplois généralement accessibles sur concours
  • Possibilité de contrats de 1 an renouvelables.

Travailler pour la justice

Dans un tribunal, lieu où la justice est rendue, il faut choisir son camp.

Serez-vous le procureur qui s'exprime au nom de la société, l'avocat qui défend l'accusé ou la victime, le juge généraliste ou spécialisé (affaires familiales, enfants) qui exprime une sentence, le greffier qui retranscrit fidèlement les audiences ?

Le jugement prononcé, d'autres professionnels prennent le relais : le juge d'application des peines qui détermine les mesures applicables aux détenus, les travailleurs sociaux qui les suivent pour éviter la récidive, les gardiens de prison, l'huissier qui fait exécuter la décision de justice. Enfin, le notaire fait respecter la loi en établissant des contrats (mariage, héritage, etc.).

Pour quels profils ?

Justice

  • Rigueur, organisation, capacités d'analyse, de synthèse, d'argumentation et de rédaction, d'écoute, de dialogue.
  • Pour les avocats : accepter l'idée que tout le monde a droit à une défense... même les criminels.
  • Formation en droit (bac+5) à étoffer toute sa vie

Faire respecter le droit dans l'entreprise

La naissance, la vie et la mort d'une entreprise sont entièrement régies par des textes de loi. Pour être en conformité avec cette législation, les entreprises s'entourent de juristes pour les embauches, les contrats, les opérations financières...

Et l'État mandate des contrôleurs pour s'assurer que l'entreprise respecte le Code du travail (horaires, règles d'hygiène et de sécurité) ou qu'elle s'acquitte bien de ses impôts.

Si l'entreprise fait faillite, l'administrateur judiciaire intervient pour aider l'entreprise à s'en sortir.

Pour quels profils ?

Bureau d'un mandataire judiciaire

  • C'est le cocktail "droit et économie" qui est nécessaire, avec l'obligation de mettre à jour en permanence ses connaissances.

Mettre la loi au service de la nature

Vous êtes sensible à la protection de l'environnement. Jeter des papiers au sol, écraser une cigarette en pleine forêt... ces gestes inciviques vous sont insupportables. Pourquoi, alors, ne pas devenir garde ?

En pleine nature, il participe à l'application de la loi.

Dans les parcs nationaux ou en forêt, il réalise des tournées sur la zone dont il est responsable, traque les mauvais comportements des promeneurs, des chasseurs, des pêcheurs qui braconnent.

À la campagne, le garde champêtre peut dresser des procès-verbaux en cas d'infraction (vandalisme, pollution).

Pour quels profils ?

Au service de la nature

  • Outre les textes de loi, ces professionnels ont une connaissance approfondie de la nature, de la faune et de la flore.
  • Ces métiers sont accessibles à partir d'un CAP.

Quiz - Défis métiers

Testez vos connaissances en jouant au Qui fait quoi :

 

→ Mercredi 3 février 2016 (15h-16h) : Dialoguez en direct avec une directrice de centre pénitentiaire

Dialoguez en direct avec une directrice de centre pénitentiaire

Garant/e de la sécurité et de l'application des peines prononcées à l'encontre des détenus, le ou la directeur/trice de centre pénitentiaire est à la fois un ou une gestionnaire en charge d'un établissement et un ou une manager sachant encadrer le personnel pénitentiaire. Ce métier vous attire ? Êtes-vous fait(e) pour ? Quelles études faut-il envisager ? Karine Vernière, directrice du centre pénitentiaire de Caen (Calvados), répondra en direct à toutes vos questions mercredi 3 février de 15h à 16h.

Vous pouvez d'ores et déjà soumettre vos questions en cliquant ici.

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Les publications de l'onisep

  • métiers
  • Les métiers de la justice, collection Parcours
    Les métiers de la justice
    Les métiers de la justice
    collection Parcours
    parution en octobre 2015
    Dans ce numéro : de nombreuses formations s'appuyant le plus souvent sur un cursus initial en droit. Des métiers répertoriés en quatre grandes familles
    Le dico des métiers, collection Hors Collection
    Le dico des métiers
    Le dico des métiers
    collection Hors Collection
    parution en mars 2013
    Les métiers de la défense, collection Parcours
    Les métiers de la défense
    Les métiers de la défense
    collection Parcours
    parution en janvier 2016
    Armée de terre, marine nationale, armée de l'air... un numéro pour bien s'informer sur les métiers, les formations et les recrutements
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr