Je veux travailler dans le spectacle

Publication : 17 septembre 2013

Cirque, danse, théâtre… ces univers vous fascinent et vous aimeriez y avoir une place. Sur scène ou en coulisses, il y en a pour tous les goûts. Néanmoins, pour que la magie opère, les professionnels du spectacle doivent savoir travailler en équipe.

Disc-Jockey devant sa platine

La plupart des professionnels sont intermittents du spectacle

À lire aussi

Je veux monter des spectacles

Enfant, vous adoriez faire des spectacles. Vous inventiez une histoire, déguisiez vos copains en leur attribuant des rôles, utilisiez objets et meubles de la maison pour le décor. Les métiers de la mise en scène peuvent vous intéresser.

Virtuoses du divertissement, les chorégraphes, metteurs en scène, directeurs de cirque… montent une pièce, créent un ballet, un numéro…

D’autres réalisent un projet pour la télévision ou une salle, à la demande d’un producteur qui se charge des aspects financiers.

Du projet à la réalisation, ces professionnels pensent à tous les détails : jeu des comédiens, chorégraphie, décors, éclairages, musique, bruitages, costumes, accessoires…

Ce sont eux qui choisissent les intervenants et coordonnent leur travail.

Pour quels profils ?

Monter des spectacles

  • Avoir multiplié les expériences, montrer une résistance physique et psychique hors du commun et faire preuve de ténacité.
  • Le plus important est la capacité à savoir diriger une équipe polyvalente.

Je veux être artiste interprète

Vous prenez plaisir à jouer des personnages, à exprimer des sentiments avec les mots, votre voix ou votre corps. Vous pourrez donner toute la mesure de votre talent en exerçant un métier d’artiste interprète.

Jongleurs, comédiens, chanteurs, danseurs savent ainsi transporter leur auditoire dans un autre monde, le faire vibrer au gré de leurs émotions. Une qualité d’interprétation qui suppose une grande sensibilité, mais qui s’apprend aussi, et s’enrichit au contact d’artistes chevronnés. Tous partagent une vocation sans faille qui leur permet de supporter les déplacements, la course aux cachets et les lendemains incertains.

Si quelques-uns font partie d’une troupe ou d’une compagnie, la plupart des professionnels sont intermittents du spectacle ou complètent leurs revenus avec une autre activité, l’enseignement par exemple.

Pour quels profils ?

Artiste

  • Comédie, chant ou danse, avoir suivi une formation est essentiel.
  • Être motivé et entretenir avec soin son carnet d’adresses est indispensable.

Je veux être technicien

Au théâtre, vous êtes sensible au décor, aux costumes, au son et à la lumière. Comme les techniciens du spectacle, vous pourrez trouver un compromis entre votre fibre artistique et des compétences techniques. Les métiers sont variés.

Le régisseur lumière dirige ainsi les projecteurs en fonction des effets imaginés par l’éclairagiste.

Le régisseur son lance la musique et les bruits préalablement enregistrés.

Les machinistes préparent les accessoires, installent les décors et les déplacent aux changements d’acte ou de tableau…

En coulisses, l’habilleuse aide les comédiens à mettre les tenues conçues par le costumier.

Engagés le temps d’un spectacle comme intermittents, les techniciens peuvent être salariés d’un théâtre et suivre les artistes en tournée.

Pour quels profils ?

Technicien son sur la piste du cirque "les nouveaux nez"

  • Avoir un solide bagage technique qui s’acquiert du CAP au bac, pour les techniciens, et de bac + 2 à bac + 5 pour les concepteurs (éclairages, costumes, décors).
  • Savoir faire des concessions pour s’adapter aux exigences du metteur en scène.

J'aime organiser, vendre

À l’affût du moindre événement culturel, mais sans talent artistique particulier, plus tard vous aimeriez contribuer à la promotion de spectacles. Si vous avez la fibre commerciale, plusieurs métiers peuvent vous intéresser.

L’agent artistique, par exemple, est chargé de négocier des contrats pour les comédiens ou les chanteurs, et de superviser leur carrière.

Le chargé de diffusion a, lui, pour mission de proposer des spectacles aux centres culturels.

Le producteur, pour sa part, est chargé de convaincre des mécènes d’aider financièrement une compagnie à monter son spectacle.

Touche-à-tout, ces professionnels de la promotion s’occupent autant de la communication que des dossiers de subvention.

Pour quels profils ?

Organiser, vendre

  • Formation supérieure en droit, commerce ou gestion
  • Grand intérêt pour le monde du spectacle.

Les publications de l'Onisep

Le dico des métiers (2013)

Le dico des métiers

Parution : avril 2013

Haut de page

Recherche géolocalisée

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=682442&categorypath=/2/337929/337930/