Accueil > Secteurs > Fiches métier > élagueur(euse)
  • Imprimer

< Retour à la page précédente

Fiche métier

élagueur(euse)

Randonneur des cimes, l'élagueur se déplace dans les arbres pour les tailler ou leur apporter les soins nécessaires. Spécialiste des arbres d'ornement, il veille à ce que ceux-ci s'intègrent harmonieusement à leur l'environnement.

Le métier

Nature du travail

Aux petits soins avec les arbres

L'élagueur aime la nature, le contact avec les arbres. Pour réaliser ses interventions, il doit s'assurer de faire les meilleurs choix techniques : taille de formation, d'entretien, d'architecture ou sanitaire... De plus en plus, ce professionnel pratique une « coupe raisonnée » ou « taille douce », c'est-à-dire un élagage dans le respect de l'arbre. Il se soucie de la santé du végétal et apporte les conseils adéquats aux clients. Tout en veillant à l'aspect esthétique de ses interventions, il cherche à ce que l'arbre n'en souffre pas.

Un chantier qui prend de la hauteur

L'élagueur étudie au préalable le chantier sur lequel il va intervenir. En fonction des besoins qu'il repère, il sélectionne les techniques à utiliser et prépare son matériel en conséquence. Une fois dans l'arbre, il réalise les opérations de taille, d'entretien, de démontage, d'abattage, de consolidation (haubanage). Parfois, il peut y rester 3 à 4 heures. Certains professionnels utilisent aussi des nacelles pour leurs interventions.

Compétences requises

Des savoirs spécifiques

L'élagueur sait reconnaître les différentes espèces. Ses connaissances portent sur la croissance, l'évolution et les maladies des arbres. Il doit maîtriser certains gestes techniques, respecter les règles de sécurité et savoir manier différents outils (tronçonneuse, scie, sécateur...).

Des techniques adaptées

Ce professionnel est amené à tailler, couper, soigner les arbres... et à les abattre si besoin. Pour cela, il sait grimper et se déplacer en hauteur, grâce à du matériel adapté. De plus, il doit savoir choisir les techniques appropriées selon la situation géographique ou les conditions climatiques,

Sensible au vertige s'abstenir

Habileté et excellente condition physique sont indispensables pour évoluer et travailler dans un arbre. Calme, vigilance, organisation, soin et précision sont des qualités importantes pour ce métier. Sans oublier la rigueur et la concentration ! L'élagueur doit aussi savoir travailler en équipe.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Au rythme des saisons

Adaptant son activité à la saison, l'élagueur tient compte des rythmes biologiques de l'arbre (montée de sève au printemps, chute des feuilles en automne). Il doit aussi veiller aux conditions météorologiques et se protéger des éventuelles intempéries.

De l'équilibre avant tout

Grimper, souvent avec 15 kg de matériel sur le dos, pour tailler, soigner ou consolider un arbre est un travail physiquement exigeant. Il faut être en grande forme lors de chaque intervention : une bonne hygiène de vie et une très bonne condition physique (souplesse, vision, réflexes, ne pas avoir le vertige) sont donc nécessaires. Les personnes allergiques aux pollens ou aux piqûres d'insectes doivent se protéger.

Sécurité absolue

Le travail en hauteur avec du matériel tranchant impose le respect de règles de sûreté très strictes. L'élagueur possède son EPI (équipement de protection individuel) et veille à la sécurité de ses collègues et des passants. Même s'il gère ses tâches de façon autonome, il travaille le plus souvent en équipe, avec un « homme de pied », d'autres élagueurs et un chef d'équipe.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

A partir du Smic.

Intégrer le marché du travail

Entreprises spécialisées

Les élagueurs sont employés par des entreprises d'élagage ou des paysagistes, notamment pour réaliser des travaux chez les particuliers. Il existe aussi des possibilités d'emploi au sein des entreprises de travaux forestiers et des collectivités territoriales, comme les mairies.

Carrière évolutive

Après plusieurs années d'activité, l'élagueur peut se diriger vers des fonctions de manager et devenir chef d'équipe ou conducteur de travaux. Il peut également travailler à son compte et créer sa propre entreprise d'élagage.

Au grand air, sans routine

Les lieux d'intervention sont variés : parcs, jardins privés, espaces publics ou collectifs. Chaque chantier est différent et les sites d'interventions sont nombreux. L'élagage est aussi une activité qui demande de la mobilité : les salariés doivent avoir un moyen de locomotion pour rejoindre le dépôt avant de partir sur un chantier.

Accès au métier

Accès au métier

On devient élagueur grâce à une formation en 1 an : le certificat de spécialisation taille et soins des arbres. Cette formation, réalisée en apprentissage, est accessible après différents types de diplômes (CAP ou bac pro) du domaine agricole (agricole, horticole, travaux forestiers, travaux paysagers, culture viticole...).

Après la 3e

  • Certificat de spécialisation taille et soins des arbres

Exemples de formations

Jusqu’au Bac

CAP ou équivalent

En savoir plus

Témoignages

Pascal, arboriste-grimpeur en Gironde (33)

Être sportif mais pas casse-cou

"J'aime pouvoir circuler dans mon arbre tout en faisant mon travail. Être en l'air, en contact avec la nature, c'est fabuleux ! Pour commencer, je fais le tour de l'arbre pendant 20 à 25 minutes, je prépare mentalement ce qu'il faut faire, où mettre la corde, comment circuler... c'est incontournable pour ne prendre aucun risque ! Selon l'essence, la structure et l'environnement de l'arbre, je détermine où et comment m'accrocher. Il faut consciencieusement appliquer toutes les règles de sécurité. Dans ce métier, un homme de pied doit être aussi bon qu'un grimpeur, et le travail se fait en équipe. Lorsqu'une commune me confie l'entretien de tous ses arbres, c'est gratifiant, mon travail est reconnu ! J'aime partager ma connaissance de la nature, expliquer qu'une taille trop sévère crée des rejets traumatiques et fragilise l'arbre. Depuis 20 ans, je grimpe, taille et soigne les arbres et j'apprends encore !"

(27/10/2011)
Thibaud, élagueur en région parisienne

Une intervention humaine sur une structure végétale

"Les grands arbres, la hauteur, ça me plaît. J'aime le contact avec la nature, l'odeur, le toucher. J'aime sentir le climat au jour le jour. Mais s'il fait vraiment très chaud ou s'il pleut, c'est difficile à supporter. L'élagage, c'est une intervention humaine sur une structure végétale. Il faut tailler, haubaner ou abattre l'arbre en utilisant des outils qu'il faut savoir contrôler, comme les cordes ou la tronçonneuse. Selon l'âge de l'arbre, et surtout son environnement, on intervient différemment. Le principe est de tailler de haut en bas. Mais un arbre, c'est une structure en trois dimensions, il faut donc intervenir sur chaque côté. Dans ce métier, qui nécessite une très bonne condition physique, il faut sentir l'arbre, y être à l'aise. Ce n'est pas dangereux en soi, mais il y a des risques. Il faut rester attentif, précis, calme. Il faut de la rigueur."

(27/10/2011)

Ressources utiles

www.entreprisesdupaysage.org

Site de l'Union nationale des entrepreneurs du paysage

www.sfa-asso.fr

Société française d'arboriculture

www.anefa.org

Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture (ANEFA)

metiers-biodiversite.fr

Site dédié aux métiers de la biodiversité (répertoire des métiers et des formations)

Publications

Autres publications non Onisep

Guide pratique des professionnels de l'élagage (disponible sur internet)
MSA
Mutualité Sociale Agricole (MSA)
parution 2009

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items
Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=548983&categorypath=/2/64/60837/80566/