ingénieur/e forestier/ère

Avec près de 15 millions d'hectares, la forêt française a besoin de professionnels. L'ingénieur forestier en fait partie. Il gère les projets d'aménagement et d'exploitation de cet immense territoire, tout en respectant l'environnement.

  • Salaire débutant
    2465€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Sauvegarder nos forêts, les maintenir vivantes mais aussi rentables : des missions qui exigent l'amour de la nature, une bonne santé et surtout de très solides connaissances tant en gestion qu'en agriculture et botanique ! L'ONF (Office national des forêts), le ministère de l'Agriculture, plus rarement des propriétaires privés gèrent les forêts, les aménagent et les protègent. L'ingénieur forestier décide des coupes à faire et des essences d'arbres à planter pour le reboisement, choisit les « éclaircies » en faisant enlever de jeunes arbres, et veille à la construction des chemins ou des tranchées coupe-feu. Il gère également les ressources de la forêt : production de bois, implantation de terrains de camping, location de chasse, etc. Établir un plan d'aménagement exige d'effectuer un travail d'enquête sur le sol, l'histoire, l'évolution de la forêt, d'ici à 50 ans !

À noter : les ingénieurs forestiers peuvent être fonctionnaires.

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans (après un bac + 2) pour préparer le diplôme d'ingénieur forestier à l'École nationale du génie rural, des eaux et forêts.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port