technicien/ne forestier/ère

Très proche du terrain, le technicien forestier est un véritable gestionnaire de la forêt. Cette profession, aux débouchés restreints, s'adresse à des jeunes motivés par le contact avec la nature.

  • Salaire débutant
    2035€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

À l' ONF (Office national des forêts), le technicien forestier est responsable d'un secteur qui représente environ 4 000 à 6 000 hectares de forêt. Il dirige un groupe de 5 à 6 agents forestiers et une équipe d'ouvriers sylviculteurs. Ses missions sont multiples : surveiller et protéger la forêt, aménager et équiper les espaces naturels gérés par l'ONF. C'est lui qui décide des arbres à abattre, des traitements à apporter en cas de maladie... Outre le personnel, il gère aussi le matériel. On le rencontre également en bureau d'études, au service commercialisation des produits ou en recherche-développement. Dans tous les cas, il est assermenté et porte l'uniforme ainsi qu'une arme de service.

Dans les directions départementales et régionales du ministère de l'Agriculture, il met en place la politique forestière. Sous l'autorité d'un ingénieur, il dresse des bilans, réalise des enquêtes et des études, effectue un contrôle économique et technique. Ensuite, il propose des solutions : par exemple, l'aménagement de sentiers dans des sites détériorés. À lui de sensibiliser la population, notamment les enfants. En forêt privée, le technicien forestier conseille les propriétaires afin de mettre en valeur leur domaine. Il peut travailler dans les CRPF (centres régionaux de la protection forestière), les chambres d'agriculture ou les organismes de gestion et d'exploitation forestière.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Le concours de l'ONF est ouvert aux bacheliers (ou équivalent). 2 ans d'études pour préparer un BTSA gestion forestière, qui est le niveau demandé le plus souvent.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port