Licence mention administration publique

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les licences

Accessible avec le bac, le diplôme national de licence, 1er niveau d'études à l'université, s'obtient après six semestres d'études (3 ans).

La licence se décline en une quarantaine de mentions, allant du droit, à l'informatique, en passant par les arts. Organisée en parcours types, définis par chaque université, la licence permet d'acquérir une culture générale solide, des compétences disciplinaires, transversales et linguistiques. Après la licence, il est possible de poursuivre des études en master (pour 2 ans) dans un parcours en cohérence avec la licence suivie, mais aussi en école de commerce, en école d'ingénieurs, ou autres formations spécialisées... Après une 2e année validée (L2), accès possible en licence professionnelle (pour 1 an).

À savoir

Au programme de cette licence : droit public, droit européen, science politique, économie, finances publiques.

Les titulaires de la licence poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école...) pour se former aux métiers de la comptabilité et des finances publiques, des ressources humaines, du juridique, de l'administration exercés dans les organismes publics et parapublics (sécurité sociale, Urssaf) ou préparer les concours administratifs des fonctions publiques d'État, territoriale et hospitalière.

Exemples de métiers le plus souvent après un bac + 5 : attaché/e d'administration ; rédacteur/trice territorial/e ; secrétaire administratif/ive ; inspecteur/trice (du travail) ; lieutenant/e de police ; manager de projets ; assistant/e juridique ; juriste ; directeur/trice des ressources humaines

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu'y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour informer les candidats et leurs familles.

Il est attendu des candidats en licence Mention ADMINISTRATION PUBLIQUE :

 Savoir mobiliser des compétences d'expression écrite et orale qui témoignent de qualités rédactionnelles

Cet attendu marque l'importance, pour la filière considérée, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale, par le candidat. En effet, des qualités rédactionnelles sont fondamentales pour aborder les différents exercices auxquels le candidat devra se plier (fiches d'arrêt, notes de synthèses, commentaires de textes, cas pratiques et dissertations). La précision qu'appelle le raisonnement juridique, souvent sollicité en licence d'Administration publique, implique que le candidat maîtrise, ab initio, les fondamentaux de la langue.

Disposer d'aptitudes à la compréhension, à l'analyse et à la synthèse d'un texte

Cet attendu marque l'importance, pour la filière considérée, de la capacité du candidat à « comprendre » l'écrit. La formation en Licence d'Administration publique requiert en effet l'analyse combinée de nombreuses sources juridiques (constitutions, lois, règlements, textes internationaux, jurisprudence, doctrine) qu'il faut pouvoir comprendre, mettre en perspectives et éventuellement critiquer sur la base d'un raisonnement juridique.

Disposer d'aptitudes à la logique et au raisonnement conceptuel et mathématique

Cet attendu marque l'importance, pour la filière considérée, de la capacité du candidat à produire une argumentation structurée, même relativement simple, à proposer des raisonnements conceptuels et des raisonnements mathématiques simples.

La formation en Licence d'Administration publique requiert en effet une certaine capacité d'abstraction, de logique formelle et de déduction. Elle propose des enseignements en économie, qui supposent une maîtrise suffisante des principaux raisonnements mathématiques.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail

Cet attendu marque l'importance, pour la filière considérée, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de filières universitaires, la formation en licence d'Administration publique laisse une place substantielle à l'organisation et au travail personnel. L'encadrement est souple ; seule une partie limitée des enseignements est obligatoire et donne lieu à des rendus obligatoires de travaux (les travaux dirigés).

Etre intéressé par les questions politiques, économiques et sociales et ouverture au monde

Cet attendu marque l'importance, pour la filière considérée, que le candidat ait un niveau minimum de curiosité pour la société et le monde qui l'entoure. Dans la mesure où la Licence Administration publique prépare à l'entrée dans la fonction publique, elle ne peut être envisagée indépendamment des réalités humaines, sociales, politiques et culturelles qui caractérisent notre société.

Les admissions

En L3 (admission sur dossier) seulement : les étudiants avec une L2 (2e année de licence) validée en droit, AES, économie, gestion, sciences humaines.... ou ceux ayant déjà effectué 2 années d'études supérieures (classe prépa économique et commerciale, DUT carrières juridiques).

Les poursuites d'études

Selon les parcours de licence, les poursuites d'études sont diversifiées. Exemples de parcours en licence : administration générale et territoriale ; concours de la fonction publique et politiques publiques ; culture politique ; droit ; management public ; métiers du secteur public...

Après une licence validée (L3) : poursuite en master (2 ans d'études), préparation aux concours d'accès aux IRA (instituts régionaux d'administration) ou aux concours administratifs de la fonction publique.

Pour en savoir plus sur les masters, voir le portail national des masters http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

Publicité

Où se former ?

Chargement…

Vous pouvez saisir un critère géographique (facultatif) :

ou
35 résultats
Nom de l'établissement Ville Code postal
Liste des établissements
Antenne de l'UFR de droit de Nevers université de Bourgogne Nevers 58028
CNED Chasseneuil-du-Poitou 86980
CPAG Aix-en-Provence 13625
Départements de formation et recherche Cayenne 97300
Ecole Internationale d'études politiques Créteil 94010
Faculté de droit Saint-Etienne 42023
IEP Aix Aix-en-Provence 13625
Institut de management et de gouvernance territoriale Marseille 13006
Institut de management public et de gouvernance territoriale Aix-en-Provence 13100
Institut de préparation à l'administration générale Troyes 10901
IPAG Nancy 54000
IPAG Strasbourg 67082
IPAG Brest 29238
IPAG Nanterre 92001
IPAG Rennes 35700
IPAG Dijon 21000
IPAG Limoges 87000
IPAG Rouen 76186
IPAG Nantes 44313
IPAG Paris 75006
IPAG Lille 59024
IPAG Montpellier 34060
IPAG Reims 51096
IPAG Poitiers 86073
IPAG Créteil 94010
ISH Droit, Admin. publique Valenciennes 59313
UFR de droit, administration économique et sociale et administration p Caen 14032
UFR de droit, sciences sociales économiques et de gestion Corte 20250
UFR droit et science politique Lyon 69365
UFR Droit, sciences économiques et politique Dijon 21072
UFR Droit, Économie Saint-Denis 97715
UFR Droit, Économie - antenne du Tampon Le Tampon 97430
UFR Droit, économie et administration Metz 57045
UFR DSP Aix-en-Provence 13628
Université de la Polynésie française Faaa 98702