Les contrats en faveur des jeunes

Le service civique

Publication : 26 octobre 2023

Le service civique permet de s'investir le temps d'une année auprès des autres pour une mission d'intérêt général. Les compétences acquises peuvent être valorisées dans le parcours de formation et professionnel du volontaire.

Service civique

Plusieurs formes de volontariat existent pour s’engager dans une mission en France, en Europe ou à l'international. Il est aussi possible de faire reconnaître et de valoriser un engagement de Service Civique dans votre cursus universitaire.

À qui s'adresse le service civique ?

Le service civique s'adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans, jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Il n'y a aucune condition de diplôme ou d'expérience. Seule compte la motivation de s'engager dans une mission d'intérêt général, au service de la société.

Pourquoi s'engager ?

Il s'agit de vivre et de s'enrichir de nouvelles expériences, pour soi, mais aussi pour aider les autres, au service du collectif. C'est aussi l'opportunité de développer ou d'acquérir de nouvelles compétences. Les volontaires s'immergent dans le monde du travail et s'impliquent dans un projet de société. L'occasion de prendre le temps de réfléchir à son projet professionnel.

Pour comprendre le sens du service civique, consulter la charte des valeurs.

Quand réaliser une mission de service civique ?

Effectuer une mission de service civique peut intervenir à différents moments de son parcours : pendant ses études, en période de césure, lors d'un retour en formation, au cours d'un parcours vers l'emploi, etc. 

Où effectuer une mission ?

Les missions de service civique peuvent être effectuées au sein d’une association, d’une collectivité, d’un établissement public, d'organismes d'habitations, de sociétés publiques locales..., en France, comme à l'étranger avec le Corps européen de solidarité. Les missions couvrent plusieurs domaines.

Quelle est la durée des missions ?

En moyenne, les missions de service civique durent 8 mois, sans interruption. La durée hebdomadaire de la mission représente entre 24 heures et 48 heures, réparties sur au maximum 6 jours. Elle ne peut pas excéder 35h pour les moins de 18 ans. Elle peut s'effectuer sur une période de 6 à 12 mois.

Quel accompagnement ?

Les volontaires bénéficient d'une formation et sont accompagnés par un tuteur ou une tutrice. À la fin de leur mission, ils reçoivent une attestation décrivant les activités exercées et les compétences acquises. Cette attestation peut être valorisée pendant leurs études. Elle peut donner lieu à une dispense de stage lors qu'il est prévu dans le cursus ou à l’attribution d'unités d'enseignements supplémentaires.

Le contrat de service civique

Le contrat fixe le lieu et la durée de la mission, les activités à accomplir et le tutorat mis en place. Le contrat de service civique ne relève pas du Code du travail. En revanche, il ouvre droit à une protection sociale de base complète prise en charge par l'État (couverture des risques maladie, maternité, invalidité et accident du travail). Par ailleurs, l'ensemble des trimestres de service civique que les volontaires ont effectué sont pris en compte au titre de l'assurance retraite.

Comment postuler ?

Recherchez une mission parmi les annonces répertoriées par l'agence du Service Civique. Pour candidater, il suffit de créer un profil et de postuler en ligne. 

Après un service civique ?

La mission terminée, le volontaire peut envisager en fonction de son projet personnel ou professionnel de continuer ses études, renouer avec une formation, prolonger son engagement ou rechercher un emploi dans l'animation par exemple.

Service civique des jeunes de 16-18 ans : 3 questions à...
  • Alan Jousset, animateur sportif volontaire : "j’ai appris à avoir confiance en moi". Décrocheur en fin de 3e, il s'engage dans une mission de service civique et trouve sa voie.
  • Béatrice Angrand, ancienne présidente de l’Agence du service civique : "retrouver une interaction sociale" et rebondir après un service civique, c’est l’objectif des volontaires.

À lire sur le site Nouvelles chances