Imprimer

J'aime la nature

Publication : 13 septembre 2013

Vous avez envie d’évasion, de grand air. Quelles que soient les saisons, faire face aux éléments naturels ne vous fait pas peur. Vous voulez tout apprendre sur la nature, la faire découvrir, la protéger. Ces métiers sont faits pour vous !

Vendeuse en jardinerie

À lire aussi

Vivre de la terre et de la mer

Faire pousser des plantes, améliorer les espèces végétales, travailler la terre, pêcher, élever des animaux… c’est le quotidien de milliers de personnes qui exercent des métiers très différents, mais dont le point commun est l’amour de la nature.

L’agronome sélectionne les semences, l’agriculteur les met en terre, le pépiniériste commercialise les plantes, et le fleuriste les met en valeur.

Les éleveurs élèvent, soignent, nourrissent les animaux (coquillages et crustacés pour l’aquaculteur, veaux, vaches ou porcs pour l’éleveur…).

Tous ces professionnels de la terre sont secondés par des conseillers agricoles qui les aident à améliorer leurs techniques et leur rendement.

Enfin, les amoureux de la mer pourront vivre dans leur élément en choisissant la pêche ou le transport maritime qui permettent de travailler sur des bateaux.

Pour quels profils ?

Vivre de la terre et de la mer

  • Patience
  • Robustesse
  • Sens de l’observation
  • Niveaux de diplôme (du CAP à bac + 5 pour l’agronome)
  • Les exploitants agricoles, qui sont leur propre patron, doivent aussi avoir des compétences en gestion

Entretenir et protéger la nature

Il y aura toujours des arbres à élaguer, des forêts à débroussailler, des jardins à créer et à entretenir.

Pour y parvenir, vous pouvez vous former aux métiers d’élagueur, de bûcheron, de paysagiste.

 La protection de l’environnement, de la faune ou de la flore passe par des actions d’éducation, de prévention et de répression.

Si cela vous intéresse, vous pourrez devenir garde champêtre, garde du littoral…

Pour quels profils ?

Entretenir et protéger la nature

  • Ces amoureux de la nature doivent être incollables sur les espèces végétales et animales.
  • Pour les métiers en contact avec le public (garde d’espace naturel…), sont demandées de réelles qualités de pédagogue.

Étudier la nature

L’astronome observe le ciel, le botaniste répertorie la flore, l’hydrobiologiste étudie les rivières et les plans d’eau…

Tous ces scientifiques observent la Terre et l’Univers pour comprendre leur fonctionnement et anticiper les phénomènes météorologiques ou les catastrophes naturelles comme les séismes, les tsunamis, les disparitions d’espèces…

Sur le terrain, des ingénieurs et des techniciens gèrent les projets d’aménagement et d’exploitation de cet immense territoire, tout en respectant l’environnement.

Pour quels profils ?

Etudier

  • Sens de l’observation
  • Capacité d'adaptation
  • Esprit d’analyse
  • Patience
  • Formation entre 2 ans (techniciens) et 8 ans d’études (pour les chercheurs).

Faire connaître la nature

Si vous êtes un sportif passionné de la nature, vous pourrez joindre l’utile à l’agréable en devenant accompagnateur, guide ou skipper, et faire ainsi découvrir les paysages de France ou du monde entier à des groupes de touristes.

Vous pourrez aussi transmettre ce goût pour la nature en travaillant sur l’image comme le photographe ou le réalisateur de documentaires, ou encore le cartographe qui crée des atlas ou des plans.

Pour quels profils ?

Faire connaitre

  • Vigilance et réactivité : deux maîtres mots pour les moniteurs et les guides.
  •  Il ne suffit pas d’être un sportif accompli, il faut posséder des qualités pédagogiques pour transmettre sa passion.
  • Pour les métiers de l’image, la créativité doit s’appuyer sur une très bonne maîtrise technique.

Haut de page

Vient de paraître